Metabolisme basal

Vous est t-il déjà arrivé de mettre en place toute une stratégie pour perdre du poids, de supprimer tout les petits plaisirs que vous aimiez grignoter devant la télé, être assidu, manger des légumes, boire de l’eau etc.. Et malgré tout vos efforts, les résultats furent décevants au bout de quelques semaines ? Oui n’est ce pas… Cela m’est aussi arrivé comme à la majorité des gens… Et si je vous disais que la plupart du temps, ce problème peut être réglé généralement grâce à votre métabolisme basal…

Mais tu nous raconte quoi là Ced ?!..

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

1.Le métabolisme c’est quoi ?

Après cet intro digne du meilleur téléachat (ou le pire Oo), tapons immédiatement dans le vif du sujet !

Le métabolisme est un ensemble de réactions chimique qui se produisent au sein des cellules de notre organisme. Il existe deux mécanismes qui composent le métabolisme.

Le premier s’appelle le catabolisme. Son rôle va être d’extraire l’énergie contenu dans les nutriments. Pour vulgariser, imaginez que les nutriments sont des oranges et le catabolisme le presse-agrumes qui en extraira tout le jus.

Vient ensuite l’anabolisme ou métabolisme cellulaire. Son rôle sera de transformer ce jus pressé en Energie.

Maintenant que vous savez ce qu’est le métabolisme, nous allons pouvoir passer au métabolisme basal aussi appelé métabolisme de base !

Oranges préssées

2.Le métabolisme basal

Le métabolisme basal (ou métabolisme de base) est tout simplement l’énergie total en calories dont a besoin notre corps au repos pour fonctionner correctement tout les jours. Le cœur qui bat, les reins qui filtrent, et n’importe quel action dans notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner. Cette énergie calculée en Kilocalories provient de notre alimentation.

Mais alors me direz vous: Doit-on manger moins de calories que notre métabolisme de base  ? Non évidemment car vous pourriez mettre vos fonctions vitale en danger.

Il va falloir y appliquer un multiplicateur selon votre profil d’activité.

Mais voyons déjà comment calculer ce fameux métabolisme basal.

 

3.Comment calculer mon métabolisme basal ?

calcul métabolisme basal

Il existe deux formules pour obtenir notre métabolisme basal.

La formule de Harris et Benedict:

MB (Homme) = 13,707∗Poids (kg) + 492,3∗Taille (m)−6,673∗Age (an) + 77,607
MB (Femme) = 9,740∗Poids (kg) + 172,9∗Taille (m) − 4,737∗Age (an) + 667,051

Et la formule de Black:

MB(Homme)=259∗Poids(kg)^0.48∗Taille(m)^0.50∗Age(an)^−0.13

MB(Femme)=230∗Poids(kg)^0.48∗Taille(m)^0.50∗Age(an)^−0.13

Il faut ensuite appliqué un multiplicateur compris entre 1.2 et 1.9 selon votre activité physique (de sédentaire à extrêmement actif) pour obtenir votre résultat.

Ne vous en faites pas, vous n’aurez pas à faire ce calcul. Voici un calculateur que vous aurez juste à remplir.

Vous le retrouverez également sur la page outils.

4.Et maintenant que je connais mon métabolisme basal ?

Maintenant que vous connaissez votre métabolisme de base, il va falloir l’appliquer à votre routine alimentaire.

J’en vois déjà au fond la bas se tenir la tête en pensant qu’ils vont devoir tout peser et compter chaque calories. A moins que vous ne soyez un sportif qui prépare une compétition vous n’aurez pas besoin de faire ça. Voir mon articles sur les erreurs qui vous empêchent de perdre du poids Ne vous en faites pas !

Ce chiffre vous servira surtout à vous donner une ligne directrice à suivre C’est plutôt une sorte de guide comme dirait le capitaine Barbossa !

Prenons l’exemple d’une femme de 45 ans, 1m66 pour 82 kg qui fait du vélo elliptique 2 à 3 fois par semaines pendant 30 minutes.

On obtiendrait donc:

  • Métabolisme basal: 1529 kcal
  • Calories pour se maintenir: 2371 kcal
  • Calories pour perdre du poids: 2015 kcal
  • Calories pour prendre du poids: 2726 kcal

Vous voyez ou je veux en venir ? Elle devra tout simplement manger moins de 2015 kcal pour perdre du poids.

5.Comment utiliser ce résultat sans se prendre la tête

Franchement, la majorité des gens vivent mal une perte de poids. On à tout le temps l’impression d’avoir faim, un rien nous fait penser à notre dessert préféré etc.. Alors on a certainement pas envie d’en rajouter une couche avec des calculs et encore moins devoir peser tout ce que l’on mange et compter le moindre petit calorie.
Revenons sur le résultat obtenue par cette femme de 45 ans. Appelons la Roberta tient ! Comme notre Roberta et son potager dans l’article sur les 5 aliments pour booster une perte de poids.
Donc si Roberta veut perdre du poids, elle va devoir manger moins de 2015 kcal.
Elle devra donc commencer par enlever 100 kcal à ce chiffre et donc manger pour 1915 kcal par jour pour une période définie. 1 semaine ou 1 mois par exemple. Une pesée a jeun au début et à la fin de cette période.
Si a la fin de cette période, sa perte de poids ne lui semble pas assez rapide, elle peut encore baisser de 100 kcal.
Vous comprenez ? Avec le métabolisme basal, nous pouvons adapter très simplement notre programme de perte de poids selon les résultats.
Pour connaître le total de calories que j’absorbe chaque jour, j’utilise le site https://www.les-calories.com/familles.html. Vous trouverez quasiment tout les éléments sur ce site avec leurs teneurs en glucides, lipides et protéines, mais aussi les calories pour 100 grammes par exemple.
Alors oui, il faudra quand même un peu compter ou peser au début. Mais au bout de quelques jours, vous aurez déjà l’habitude et vous saurez à vu d’œil si vous mangez trop ou trop peu.

Conclusion

Nous avons vu dans cet article ce qu’est le métabolisme basal, comment l’obtenir et comment s’en servir. 

Rappelez vous tout de même un point essentiel, ne vous prenez pas la tête ! Ce n’est pas grave si vous mangez 112 kcal en moins ou 89 au lieu de 100. Et ne descendez pas en dessous de votre métabolisme basal sous peine de vous mettre en danger !

L’essentiel c’est que vous soyez en déficit pour que votre corps se mettent a puiser dans ses graisses.

N’oubliez jamais qu’une perte de poids est un marathon et non un sprint. Evidemment que nous désirons perdre rapidement. Mais le meilleur moyen est d’y aller en douceur, de se faire plaisir et de ne pas en faire une obsession.

Et vous, comment vivez vous votre perte de poids ?

N’hésitez pas à témoigner et échanger dans les commentaires.

 

 

 

 

 

Source et références :

https://www.les-calories.com/

https://www.calculersonimc.fr/