fruits et legumes

L’alimentation fait partie de notre quotidien, elle est essentielle à notre survie, c’est pour cela que nous entretenons un rapport si étroit avec elle. Néanmoins, les habitudes alimentaires peuvent vite être mauvaises si nous n’y prenons pas garde. Sans parler de régime à proprement parler, nous allons voir dans cet article comment mettre en place un programme de rééquilibrage alimentaire alors pose ce sachet de bonbons ! C’est parti !

1. Le Rééquilibrage alimentaire c’est quoi ?

Samedi matin, 9 h, tu te lèves tranquillement après une grosse semaine de travail, la maison, les enfants. Ça y est, enfin du repos, ta première envie, un bon petit déjeuner en direct du boulanger du coin. Une bonne baguette, du beurre, ou peut-être même des viennoiseries ou de la pâte à tartiner ! Seulement voilà, tu repousses encore ton début de prise en main pour ta perte de poids. « On verra ça lundi ».

On a déjà tous été confrontés à cette situation au moins une fois, même plusieurs fois pour ma part. La plupart du temps, on repousse en pensant que ce n’est pas quelques jours de plus qui vont tout changer. Mais justement, ce sont ces mauvaises habitudes alimentaires qui nous empêchent de débuter une perte de poids.

petit déjeuner sucré

Un programme de rééquilibrage alimentaire consistera donc à changer notre alimentation pour des habitudes plus saine. Il ne s’agit pas d’un régime qui sera lui restrictif et frustrant, mais bien de réapprendre à se nourrir correctement. Difficile quand on a été formaté depuis l’enfance par notre entourage et les pubs à la télé qui vantent les mérites de céréales industrielles, de sodas ou même de plats tout prêts. Difficile, mais pas impossible, c’est ce que nous allons voir dans le prochain chapitre.

2.Comment créer un programme de rééquilibrage alimentaire ?

Nous allons voir dans ce chapitre que changer notre façon de nous alimenter n’est pas difficile. Ce qui va l’être en revanche, c’est de s’y tenir. Nous sommes tous plus ou moins faibles face à l’alimentation. Les occasions ne manquent jamais pour nous faire craquer et saboter toutes nos nouvelles habitudes alimentaires. Une invitation chez des amis, un repas avec des collègues, une envie soudaine en passant devant une pâtisserie, etc. Tout cela mis bout à bout fait que les kilos s’envolent et que les menus que nous avions prévus avec tant de motivation passent rapidement aux oubliettes.

equilibre galet

La première chose à faire sera de noter tout ce que l’on mange sur une journée pendant une semaine. Oui oui je sais, tu es pressé(e) de commencer, mais honnêtement, après toutes ces années à te nourrir de gâteaux, chips, sodas, repas bien gras, etc., tu penses vraiment qu’une semaine de plus changera tout ? Une des erreurs les plus fréquentes lorsqu’on entame un programme minceur est de vouloir aller trop vite.

Une fois cette semaine passée, fais le bilan ! Tu te rendras compte qu’en notant tes menus quotidiens, le grignotage est en général présent tout au long de la journée.

La première étape sera de remplacer tous ces grignotages par des fruits et des oléagineux type amandes, noix, noisettes, etc. Tu ajouteras également des légumes à chaque repas. Et l’idéal serait bien évidemment de faire du sport 2 à 3 fois par semaine. Peu importe le sport du moment que tu te fais plaisir. Il faudra veiller à remplacer le pain blanc par du pain complet plutôt. Son Index glycémique est plus bas et se digere mieux.

L’eau ! Très important, il faudra en boire minimum 1L5 par jour. A cela, on peut ajouter du thé vert non-sucre aussi par exemple. Ou alors, remplacer le sucre blanc par du sucre de coco.

Pour ce qui est dés féculents, il faudra privilégier les pâtes complètes plutôt que blanches ainsi que riz complet et patate douce.

L’idéal serait de faire cela pendant 2 à 3 semaines. Le fait d’appliquer ces quelques petits changements dans ton alimentation activera déjà une perte de poids sans faire de régime et du coup sans engendrer de frustration.

3.Nouvelles habitudes alimentaires

Ça y est, cela fait 2 ou 3 semaines que tu as entamé ton programme de rééquilibrage alimentaire. Cela à du porter ses fruits, quelques kilos en moins, le ventre moins gonflé, plus d’Énergie et une sensation de bien être. Le terme « programme » prête à confusion, car on associe souvent cela à un régime, mais ce n’est rien de plus qu’une rééducation.

Je me souviens de mes premières semaines de rééquilibrage alimentaire, je me sentais tellement bien, mais je pensais aussi constamment à la nourriture. Je me suis donc mis à cette période à faire de la photo. Et cela a bien occupé mon esprit et m’a permis de ne plus penser constamment à mes habitudes alimentaires ou à un quelconque régime.  

Pas de secret, plus on occupe son esprit, moins on pense qu’on se taperait bien un bon plat de pâtes au diner.

pate bolo

Maintenant que tu as pris l’habitude de manger plus de fruits et légumes et de moins grignoter entre les repas, tu vas pouvoir commencer à mettre en place d’autres stratégies.

La première va être de calculer ton métabolisme basal. Maintenant que tu as amorcé de nouveaux automatismes alimentaires, tu pourras mieux contrôler ta perte de poids.

Et pour ça connaitre le total calorique dont son corps a besoin pour fonctionner est parfait. Cela semble assez contraignant, mais une fois l’habitude acquise, on se rend vite compte que de multiples choix alimentaires s’offrent à nous. Et ton corps te remerciera.

Une fois ton métabolisme basal connu, tu pourras calculer les calories que tu ingères quotidiennement et les adapté en fonction de tes besoins. N’aie pas peur, tu ne sacrifieras pas ta vie sociale sous prétexte que tu prends soin de ta vie et que tu te fixes des objectifs !.

4.Le Rééquilibrage alimentaire au quotidien

On me pose souvent la question de la compatibilité entre une alimentation saine et un objectif minceur face à sa vie quotidienne, professionnelle, sociale, etc. Le plus simple est d’en parler à ton entourage pour ne pas sentir cette pression sociale parce que tu as décidé de te lancer dans un programme de rééquilibrage alimentaire. La plupart des gens seront compréhensifs voir admiratif et te poseront tout un tas de questions et cette pression s’envolera.

vie sociale

Évidemment, au quotidien, il faudra faire attention aux tentations qui s’offrent à nous quand on entame une perte de poids ou un régime. Mais à moyen long terme, cela deviendra une nouvelle hygiène de vie.

Il ne faut pas non plus se priver constamment. De temps en temps, une petite pâtisserie ou une bière ou même un gros repas en famille ou avec des amis sont possibles ! Tu ne prépares pas une compétition internationale et si tu perds 3 kilos au lieu de 4 en un mois, ce n’est pas la fin du monde.

Une perte de poids est un marathon et non un sprint. En règle général, on peut se faire plaisir lors d’un repas par semaine. Je place ce repas appelé dans le monde de la musculation « CheatMeal » le samedi midi ou soir. Un repas ou je ne compte aucune calorie et ou je m’autorise à manger ce que je veux.

Mais si tu ne te sens pas capable de reprendre ton alimentation normale le lendemain de ce repas, alors c’est que ce n’est pas encore un automatisme. Dans ce cas, il vaut mieux que tu évites le « CheatMeal », et tu éviteras de te jeter à nouveau sur ce paquet de bonbons que tu as mis de côté au début de l’article !

5.Conclusion

Comme nous avons pu le voir dans cet article, changer notre façon de manger quand nous avons été conditionnés toute notre vie n’est pas une chose facile.

Au final, le plus compliqué ne serait-il pas plutôt cette pluie perpétuelle de tentations quotidienne que nous subissons tous les jours ? Entre la pression sociale qu’on nous impose depuis tout petit avec le petit déjeuner sucré par exemple.

Ou bien toutes ces pubs partout que les industriels nous balancent à longueur de temps pour vendre leur produit ? L’alimentation du 21e siècle est devenue plus psychologique que physiologique.

De nombreuses recettes saines existent et avec l’avènement d’internet, il est facile d’y accéder. Il est tout à fait possible de prendre soin de sa santé tout en se faisant plaisir.

Je ferais un prochain article avec quelques exemples de menu ! Je prépare également une catégorie « recettes », car que serait un blog sur la bouffe sans une catégorie recettes.

Allez-moi je retourne devant Netflix avec paquet de Bueno !